Fermer

C'est la mi-temps en Amazonie

La période de juin a septembre en Amazonie Andine correspond a la période de l’année la plus sèche. Le ciel est dégagé et il n’est plus question de planter des arbres : ils grilleraient sur place. C’est donc la mi-temps pour nos projets de reforestation en Bolivie et au Pérou. Un moment propice pour faire le bilan de la première session de plantation, de l’année qui s’est écoulée de janvier à mai, compter les plantons morts à remplacer, évaluer le pourcentage de parcelles couvertes par rapport aux objectifs de début d’année et évaluer le diamètre et la hauteur des arbres dans le cadre du suivi des plantations et du CO2 séquestré. C’est aussi le moment de planifier les prochaines plantations a partir d’octobre, il nous reste un peu plus de 200 000 arbres à planter pour atteindre les objectifs de 2010.

A première vue, le bilan est très positif, les pertes sont de moins en moins importantes dans les plantations au fur et à mesure que les coopératives gagnent de l’expérience. La pousse des arbres est optimisée quand on sait mieux choisir l’espèce à planter suivant le PH ou l’humidité du sol. Certaines plantations de deux ans à peine atteignent déjà des hauteurs moyennes d’arbres supérieures à 6 mètres, c’est un encouragement fort à continuer et intensifier notre action pour la deuxième mi-temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer