Fermer

Rencontre avec Luang Po Anek

Luang Po Anek est un Moine bouddhiste de la tradition de la forêt à Ubon Ratchatani dans l’est de la Thaïlande. Il a fondé, il y a plus de vingt ans, sur des rizières infertiles et régulièrement inondées, un monastère de forêt dans un cadre tout simplement féerique, à l’esthétisme tout autant naturel qu’époustouflant. Le plus incroyable de cette histoire, c’est qu’il a refertilisé ces sols en récupérant les déchets alimentaires et les boues des fausses sceptiques de la grande ville avoisinante (Ubon). Au début l’odeur était insoutenable, se souvient-il avec un sourire, mais c’était un très bon exercice de lâcher prise pour les Moines ! Les gens le prenaient pour un fou à s’entêter à vouloir faire d’une aire totalement dégradée, une forêt luxuriante.

Pas à pas, les moines ont acheminé des pierres, ou plutôt des menhirs dans certains cas (!!), récupéré des racines d’arbres, récupéré les sols, aménagé un étang, sculpté des bouddhas… Aujourd’hui on se promène dans cent hectares d’une forêt tellement riche et luxuriante, qu’on croirait qu’elle a toujours été là.

Luang Po Anek ne s’est pas contenté d’oeuvrer pour sa communauté de moines, il a monté une banque de buffles (pour donner des buffles à des petits producteurs pauvres de la région), une banque de semences de riz (à nouveau pour aider les petits producteurs affectés dans leurs récoltes, par un système de mise en commun volontaire d’une partie des récoltes), qui lui a attiré les foudres un temps des potentats locaux du secteur. Il a travaillé dans l’ombre, sans manuel ni experts en agronomie pour théoriser son approche « cradle to cradle »… Juste en observant la nature, humblement, pendant 20 ans, et avec les moines qui ont réalisé un travail de titan, sans jamais se mettre en avant. Aujourd’hui, des experts du monde entier viennent observer le miracle de ceux qui ont réussi à transformer des terres infertiles en forêt tropicale… uniquement à partir de déchets, de ce dont personne ne veut. Comme le lotus qui se nourrit de boue et donne une très belle fleur, il suffit de l’observer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer