Fermer

En direct des projets : la collecte du miel au Pérou fait le plein !

Quelques nouvelles de notre projet de conservation Péruvien Biocorredor Martin Sagrado ! Ce projet qui combine reforestation des aires dégradées avec protection des forêts primaires implémente plusieurs activités dont une que nous souhaitons partager aujourd’hui en images : l’apiculture.

La Fundavi et deux communautés au cœur de la forêt d’Amazonie Andine

Nous nous trouvons au sein des communautés de Canaàn et Añazco Pueblo appartenant à la partie Nord-Ouest du Biocorridor Martin Sagrado, en Amazonie Andine Péruvienne. Au sein de ces villages isolés à plusieurs jours de marche, la Fundacion Amazonia Viva (Fundavi) propose aux populations de développer l’apiculture biologique. Cette activité, liée à la conservation des forêts et de leur biodiversité, permet de sensibiliser les familles aux enjeux de la pollinisation. Elle favorise également les liens sociaux à travers des activités communes de sensibilisation, d’installation des ruches et de récolte du miel, tout en apportant un revenu complémentaire aux familles grâce à la vente de leur production.

Au printemps 2014, 62 ruches ont été installées par la Fundavi au sein de deux communautés situées au cœur de la forêt d’Amazonie Andine : Canaàn et Añazco Pueblo.

La communauté Canaàn au PérouLa communauté de Canaàn  se trouve à 4 jours de marche de Leymebamba,  et réunit 130 familles  dont les activités principales sont le café et l’élevage. Une partie des producteurs impliqués sont réunis en une association baptisée « AGROECAN » (Association des producteurs de l’agroécologie Canaan), dont 12 volontaires ont déjà reçu 32 ruches offertes par la Fundavi.

Anazco pueblo

La communauté d’Añazco Pueblo se trouve à une journée de marche de Canaàn et réunit quant à elle 20 familles. 12 producteurs volontaires bénéficient actuellement des 30 ruches offertes par la Fundavi.

Au début du printemps 2014, les producteurs volontaires  ont été formés par la Fundavi à l’apiculture, à la capture des abeilles, au géoréférencement des ruches, et à l’intégration de ces dernières dans l’écosystème. En septembre, 5 ruches produisaient déjà du miel dans chacune des deux communautés. La récolte se poursuivra jusqu’en décembre. Les familles impliquées dans le projet produiront également de la cire naturelle.

Ces ruches ont été financées grâce aux fonds du projet Biocorredor Martin Sagrado ; la Fundavi propose aux nouveaux apiculteurs des débouchés pour le miel produit, qui sera acheté directement au producteur, l’intégralité des produits de la vente retournant aux producteurs.

De nombreux autres producteurs des communautés Leymebamba, Chilchos et Rio Blanco  se sont manifestés pour eux aussi se lancer dans l’apiculture. La Fundavi prévoit de livrer plus de 100 nouvelles ruches et former 50 producteurs dans la zone, qui souhaitent développer à une échelle significative une activité économique rentable alternative aux pratiques traditionnelles d’extension de l’élevage.

Pour découvrir les étapes de cette récolte en direct, nous vous proposons un petit diaporama : Apicultura organica

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer