Fermer

« My Pure Experience », par Coline, en mission au projet Martin Sagrado au Pérou

 

« Etudiante en agronomie, spécialisée en environnement et gestion des ressources naturelles, j’ai réalisé mon stage de fin d’études chez Pur Projet au cœur de la selva péruvienne, au sein d’un de leurs projets phares : le projet de reforestation Alto Huayabamba et de conservation de Martin Sagrado.

Pour ce projet marquant la fin de ma vie étudiante, j’avais des envies de voyage et de découverte de l’Amérique latine. Mon objectif était aussi de me confronter au travail dans ces pays dits en développement et me forger un début d’opinion sur l’aide qui peut leur être apportée par les pays dits développés.

Me voici donc embarquée d’avril à octobre 2014, avec la mission de développer un protocole de mesure de l’érosion des sols dans des parcelles en reforestation. Ce projet a pour but d’évaluer, grâce à un indicateur scientifique et objectif, les impacts de la reforestation sur les sols.

Un premier mois à Paris a été nécessaire afin de me familiariser avec le fonctionnement de l’entreprise et réaliser une synthèse des travaux déjà existants. Je me suis ensuite immergée pendant 4 mois au Pérou pour passer de la théorie à la pratique.

Pas de journée type, c’est sûrement le maître mot de mon stage.

Il y a eu beaucoup de travail sur le terrain, organisé entre visites de parcelles et rencontre des producteurs. Ces moments d’échanges, prévus pour présenter mon projet, m’ont aussi permis de comprendre comment vivent ces personnes.

Une grande partie de mon travail était expérimentale afin de déterminer la méthode à appliquer sur le terrain. Un laboratoire a été créé spécialement avec ce projet à la Fundacion Amazonia Viva. Le matériel est rudimentaire mais suffisant pour le type d’expérimentation que je réalise. On apprend à faire avec ce qu’on a, le jeu étant aussi de trouver une solution à chaque problème.

Il y a aussi la partie moins exotique de travail en bureau mais essentielle pour assurer la pérennité de tout projet. Ne restant que 4 mois au Pérou et développant un projet mis en place pour plusieurs années, il a fallu monter une équipe de travail pour poursuivre les mesures sur le terrain. Un partenariat a été créé avec l’Université Nationale d’Agronomie (UNAS). Deux étudiantes péruviennes sont actuellement en stage à la Fundacion Amazonia Viva sur ce projet. Elles sont appuyées par les ingénieurs et techniciens qui y travaillent. A la fin de leur stage, d’autres étudiants les remplaceront. A la fin de leur stage, elles devront à leur tour transmettre leurs connaissances à d’autres étudiants qui les remplaceront. Ainsi, ces « nouveaux » auront toutes les clés en main pour poursuivre ce projet.

J’ai pu quitter le Pérou certaine d’avoir laissé ce projet entre de bonnes mains et avec une grande envie d’y retourner. »

Dans la même catégorie, « My Pure Day » de Balthazar, en mission à la Pure Farm. Pour découvrir les offres de stages chez Pur Projet, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer