Fermer

Nestlé salue les bénéfices de l’agroforesterie

Le 31 octobre dernier à Paris, le groupe Nestlé organisait une conférence “Un pas vers l’agriculture de demain” pour présenter les pratiques agroforestières développées au cœur de quatre de ses filières. José Lopez, vice-président du groupe, a présenté l’agroforesterie comme une solution innovante face aux défis économiques et environnementaux d’aujourd’hui.

Une table ronde a mis en perspective les expériences de Nespresso, Mousline, Nescafé et Vittel, que Pur Projet accompagne dans leurs démarches d’insetting. Vittel a par exemple planté un million d’arbres au Pérou, contribuant à la préservation d’un bassin versant et des plantations le long d’un confluent de l’Amazone, et a démarré des plantations autour de sa source dans les Vosges en 2013 afin de préserver les ressources en eau de l’impluvium. En août dernier, Nespresso annonçait son engagement pour planter 10 millions d’arbres au sein de ses filières caféicoles d’ici à 2020.

Aniceto Caamal Cocom à la table ronde sur l'agroforesterie organisé par Nestlé
Aniceto Caamal Cocom à la table ronde sur l’agroforesterie organisé par Nestlé. Copyright photo : Nestlé France SAS

Un petit aperçu de la conférence à travers trois personnages différents spontanément réunis autour de ce thème commun :

  • Aniceto Caamal Cocom, dignitaire maya venu depuis la péninsule du Yucatan, était en France dans le cadre du projet du Miel Melipona: « In lak Ech : Je suis un autre toi » ; Aniceto a commencé son discours par cette salutation maya millénaire. Il a ensuite rappelé aux 130 personnes de la salle, l’importance de notre rapport avec la nature, de la santé de nos écosystèmes, de la préservation de nos graines et de la solidarité entre les peuples.
  • Michael Porter, le célèbre théoricien de la stratégie d’entreprise, était interviewé dans la vidéo présentant l’approche Creating Shared Value de Nestlé. Michael Porter a développé la vision de la création de valeur partagée en 2011, en décrivant comment les entreprises peuvent créer des avantages concurrentiels générant de la rentabilité, à travers des actions à fort impact socio-environnemental.
  • Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, a conclu la conférence en apportant son soutien aux initiatives présentées, et en soulignant leur intégration au projet agro-écologique sur nos territoires. La conférence précédait d’un mois la journée de l’agroforesterie organisée par le ministère, à laquelle Pur Projet a participé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer