Fermer

Nouvelles du projet Femmes du Rif au Maroc

Photo Femmes du Rif

Après une visite au Maroc, Tristan nous fait part de son retour sur le projet de plantation des Femmes du Rif, lancé en 2012 avec Pur Projet.

« Le bilan des plantations est bon, les oliviers plantés en 2012 ont atteint en moyenne une hauteur de 1,50 à 2 m et étaient chargés de fleurs lors de ma visite, la récolte devrait être bonne cette année, Inch’Allah.

Mais sur certaines parcelles, les pertes s’avèrent très élevées. Elles s’expliquent par des conditions climatiques de plus en plus extrêmes, des dérèglements climatiques de plus en plus fréquents et qui ont régulièrement affecté la production de l’huile, de même que les plantons d’oliviers. L’indice de sévérité de la sécheresse (indice de Palmer) est à 5/5 sur la région du Rif, soit le niveau maximum.

Le contexte montagneux rend l’accès difficile pour irriguer les oliviers et la divagation des troupeaux dans certains cas, a été fatale à certaines plantations. Le cannabis reste très présent partout, mais pas dans les parcelles des Femmes du Rif, comme elles aiment à le rappeler.

Les parcelles les plus affectées sont celles en basse altitude et de surface plane (car pas de ruissellement, au contraire des oliviers plantés sur les coteaux qui sont eux beaucoup mieux irrigués naturellement par le ruissellement).

Nous allons chercher des financements complémentaires pour remplacer la mortalité et renforcer le soutien au projet, car les besoins sont très importants sur place.

Nous sommes donc d’accord avec les femmes pour réorienter les plantations de cette année (2 000 arbres) sur des figuiers et caroubiers, beaucoup plus résistants à la sécheresse. Les oliviers, si la demande revient, ne devront être plantés que sur les coteaux et en altitude.

Accor, partenaire du projet, commercialise également l’huile d’olive produite par le GIE des Femmes du Rif dans ses hôtels au Maroc. C’est une aide précieuse pour les femmes, qui leur fournit un débouché important.

Malgré les difficultés opérationnelles et climatiques, les femmes sont admirables. C’est un vrai projet d’émancipation des femmes, elles sont 328 à présent, leur nombre est en augmentation  (280 en 2012), ce qui prouve aussi le caractère attractif de ce GIE. »

 IMG_0797

IMG_0695IMG_1074 IMG_1207IMG_0437

Photos : Christian Lamontagne/Pur Projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer