Fermer

De l’urgence de changer d’échelle dans la compensation de nos impacts environnementaux

Les enjeux auxquels nous sommes confrontés sont énormes. Si on voulait compenser l’empreinte carbone annuelle mondiale (35 milliards de tonnes d’équivalent CO2, soit 1120 tonnes par seconde) avec des arbres, nous devrions en planter 90 milliards par an. Avec Pur Projet nous n’en avons planté que 5 millions en 8 ans. Les bras pourraient nous en tomber, et nous pourrions plonger dans la déprime. Ce gigantisme des enjeux appelle à mon sens d’autant plus à un regard positif et engagé, ne serait-ce que pour se protéger. Sinon le monde n’a tout simplement aucun sens. Il appelle aussi à se questionner sans cesse pour trouver les leviers qui permettraient de changer d’échelle._P4A8231

ExtraitsEt si on remontait dans l’arbre ?, Tristan Lecomte, octobre 2015, édité par La Mer Salée

Crédits photographiques : PUR Projet / Christian Lamontagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer