Fermer

Un endroit sans oiseaux est un désert

“Un endroit sans oiseaux est un désert” : les résultats de notre bilan sur la diversité aviaire en Colombie.

Consaca est une municipalité nichée dans les Andes au sud ouest de la Colombie, et située dans une des régions les plus riches en termes de biodiversité sur Terre : Le Centre de la Biodiversité des Andes Tropicales. La zone a une biodiversité et un niveau d’endémisme inégalés, ainsi que le plus grand nombre d’oiseaux, avec 1724 espèces identifiées.

Si les écosystèmes colombiens sont parmi les plus diversifiés qui soient dans le monde, ils sont aussi parmi les plus vulnérables. Les vallées andines de Colombie et d’Equateur sont considérées comme les plus affectées par les changements liés à l’utilisation des terres. La région colombienne du Centre a la densité de population la plus élevée et l’activité économique la plus importante, ce qui influe de manière conséquente sur la production de café. Cet été, l’équipe de PUR Projet s’est associée à quelques collaborateurs pour mener l’étude suivante : comment la biodiversité aviaire de la région peut-elle bénéficier aux producteurs de café à Consaca, tout en renforçant la résilience des communautés et des écosystèmes face au changements climatiques ?

L’équipe a mené une analyse comparative de la biodiversité parmi les oiseaux présents dans les fermes (lumineuses et ombragées) afin de mieux comprendre les services écosystémiques rendus par ces derniers selon les différentes pratiques d’utilisation des terres.

Les premiers résultats montrent que les fermes ombragées accueillent davantage d’espèces d’oiseaux différentes, et offrent un habitat à une multitude d’insectes, qui contribuent eux-mêmes à l’éradication de la peste, un role crucial pour les fermiers. Les fermiers dépensent beaucoup de temps et d’argent à contrôler les insectes de leurs fermes avec des méthodes variées (allant des insecticides à l’élimination manuelle). La maîtrise de la peste qu’offrent les oiseaux permet aux fermiers de pouvoir tirer profit de leur production de café sur le long terme, en particulier dans un contexte de réchauffement climatique, qui apporte de nouvelles espèces envahissantes à des altitudes de plus en plus élevées.

Cependant, les services écosystémiques n’ont pas qu’une valeur monétaire. L’étude met en avant l’incroyable rôle de la valeur culturelle apportée par les oiseaux. Les producteurs identifient les serpents et autres dangers dans leur ferme grâce aux oiseaux. Ils apprécient également écouter le chant du loriot au petit matin et savent rattacher les croyances locales aux histoires des oiseaux. Lorsqu’on entend deux caracaras chanter, on sait que commence la saison des amours. Le chant du géocoucou tacheté annonce l’arrivée de la pluie, alors qu’apercevoir un loriot ou un pic-vert signifie que la pluie va s’arrêter. L’apport économique des oiseaux est indéniablement important pour la vie des producteurs de la région, mais la transmission des connaissances et croyances est tout aussi essentielle à la résilience de la communauté.

L’étude montre donc la grande variété des apports de la biodiversité à la communauté. C’est aussi grâce à la diversité des équipes ayant mené l’étude et à  sa résilience que nous sommes aujourd’hui arrivés à ces conclusions. ProAves, l’Université d’Oxford, Grupo Galeras, des producteurs de café, la Federacion de Cafeteros, et la pépinière Corsavida sont tout autant d’entités qui ont participé à cette recherche unique en son genre. Ce travail conjoint nous a souligné l’importance de la collecte de données pour l’empowerment des communautés et l’apprentissage mutuel. La collecte est également essentielle pour le fonctionnement du projet, son suivi et son évaluation sur la durée.

Encourageons la diversité, en plus de la biodiversité, sur les projets environnementaux. Lorsque nous le faisons, nous devenons plus résilients, plus connectés les uns aux autres et plus forts !

Equipe PUR Projet et partenaires locaux, Colombie – crédits : PUR Projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer